Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 16:28

peugeotLa direction de PSA a officialisé son projet de suppression de 8000 emplois en France et de fermeture du site d'Aulnay en 2014. Cette annonce est catastrophique puisqu'elle signifierait, en réalité, la suppression de dizaines de milliers d'emplois dans le pays. Elle ne constitue pas, néanmoins, une surprise. Ces intentions avaient été révélées, voici un an, par la CGT. Depuis des mois, interpellé sur cette question, l'ancien gouvernement a fait la sourde oreille.

L'arrivée de la gauche doit, de ce point de vue, marquer un changement radical.

Le chef de l'Etat, le premier Ministre, ne peuvent rester l'arme au pied.

Oui ou non va-t-on laisser la direction du groupe automobile qui a versé 200 millions de dividendes en 2011, décider la mise a mort d'usines modernes au seul profit des actionnaires? Oui ou non, va-t-on prendre les mesures qui s'imposent pour redresser l'industrie automobile dans notre pays? Oui ou non va-t-on inscrire à l'ordre du jour du Parlement, un texte visant à interdire les licenciements boursiers?

C’est tout le sens de l’exigence du PCF, réclamant au gouvernement un moratoire sur les plans à venir, ainsi qu’une loi interdisant les licenciements boursiers.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 16:25

La prochaine Fête de l’Humanité se tiendra les 14,15 et 16septembre prochain soit quatre mois après que la majorité des électeurs ait décidé de tourner la page du pouvoir sarkozyste. Elle va donc constituer un événement déterminant de débats et d’actions pour que la gauche réponde aux besoins et aux espoirs de changement.

En même temps, comme chaque année, elle va être un formidable espace d’art et de spectacles vivants, de concerts avec Patti Smith, New Order, Hubert-Félix Thiéfaine, Peter Doherty, Bénabar, Shaka Ponk et bien d’autres, de gastronomie, de sport, de théâtre, d’humour avec François Morel, d’actualité littéraire et philosophique où seront convoqués Rousseau, Victor Hugo, Marx, Aragon.

Sa préparation avec la diffusion du bon de soutien et sa tenue vont participer d’une dynamique populaire, sociale et culturelle, indispensable pour créer les conditions permettant au nouveau pouvoir de résister aux multiples pressions de la droite et de l’extrême-droite, du monde de la finance, des institutions européennes qui redoublent d’efforts pour accentuer l’austérité sur les peuples, pendant que les banques se gavent de la création monétaire de la Banque centrale européenne

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 16:17

François Hollande a mis à l’ordre du jour la ratification par la France du Pacte budgétaire européen. Il a donc abandonné son engagement de campagne de renégocier le texte.

Le Front de Gauche s’élève contre cette  volonté du président de la République et demande l’organisation d’un grand débat débouchant sur un référendum.

le débat public, l’information du peuple et sa décision finale sur un sujet qui touche à la souveraineté nationale sont indispensables. Les dirigeants du Front de Gauche souhaitent que cela permette d’éviter la ratification en l’état d’un traité qui aurait des conséquences néfastes sur l’économie française, tuant notamment l’investissement public en imposant une austérité drastique.

Le Pacte budgétaire est en effet porteur de mesures très dures à l’image de la Grèce qui multiplie actuellement les privatisations pour entrer dans les clous européens, ou l’Espagne qui poursuit ses coupes dans les dépenses publiques en échange de l’aide européenne à son secteur bancaire.

Le Front de Gauche lance donc la mobilisation en faveur de l’organisation d’un référendum, estimant qu’il ne peut pas y avoir de ratification parlementaire sans que les dispositions du traité aient été portées à connaissance des citoyens.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 16:13

Quatre millions de voix du Front de gauche ont contribué à faire dégager Sarkozy de la vie politique française. Sans ces voix, François Hollande ne serait pas président de la république.

Pendant toute leur campagne, en France et à Carbon-Blanc les communistes et leurs amis du Front de gauche ont porté leur programme bandeau humain d'abord

Leur militantisme au quotidien a contribué à la victoire.

De la même façon, leur activité a contribué également à l’élection d’une assemblée nationale à majorité de gauche car sans les reports des voix du Front de gauche, les députés PS ne seraient pas hégémoniquement majoritaires au Parlement.

Tous nos écrits de campagne l’attestent : le vote de report du Front de gauche vers François Hollande et vers les candidats socialistes aux législatives ne constitue pas un acte d’adhésion et de soumission à leur programme.

Ce vote a été l’outil nécessaire du moment pour changer d’ère et changer d’air.

Aujourd’hui encore, nous ne lâchons rien de notre programme bandeau humain d'abord

Dans ce cadre politique nouveau, les luttes et l’action doivent se poursuivre et se renforcer car ni la droite, ni le Medef, ni les marchés financiers n’ont l’intention d’abandonner un morceau de leur pouvoir et privilèges, ni l’intention  de se laisser déposséder d’une fraction des richesses produites par le travail.

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 10:46

  Lendemain d’élection un peu pâteux, proche de la gueule de bois. Au moment de déception fait suite le temps de la réflexion : un « Marx » et ça repart.

Les candidats communistes et autres partenaires du Front de gauche n’ont pas gagné leur pari. Avec 6,91 % au niveau national, ils ne retrouvent pas les 11,1 de l’élection présidentielle. Certes, c’est mieux que les 4,3 % de 2007, mais insuffisant pour retrouver les 19 députés sortants et pour en gagner d’autres.

JL Mélenchon, lui-même, n’accède pas au 2ème tour pour faire face à Le Pen car il est devancé par un socialiste. Il a le droit d’être amer car lui et le Front de Gauche ont été bien seuls pour combattre les idées dangereuses du FN. Certes, il n’avait pas choisi une circonscription facile comme le font de nombreux parachutés de droite, verts ou socialistes.

Il en est ainsi du combat d’idées. Cela passe avant le confort, en tout cas, pour un communiste.

Au-delà des accords et des basses manœuvres des socialistes et des verts sur le dos de sortants communistes en région parisienne, le PCF et le FDG sont particulièrement victimes de la progression de l’abstention et du  phénomène d’appel à voter utile pour les candidats de la couleur politique du nouveau président.

Certes, officiellement, tous les partis se lamentent sur l’abstention y compris les hypocrites qui sont à l’origine de la mise en place du quinquennat (Giscard-Chirac-Jospin) adopté par référendum le 24 septembre 2000 avec 70 % d’abstention et de l’inversion du calendrier électoral plaçant les législatives après les présidentielles (Chirac-Jospin en 2000) et ceux qui ont voté pour (UMP et socialistes en février 2001).

C’est ainsi que l’assemblée nationale est banalisée, dévalorisée et que les députés du président vont continuer à s’accrocher à leur siège, au cumul des mandats et des indemnités qui vont avec. La candidate socialiste de notre circonscription en sait quelque chose.

La vie politique institutionnelle s’en trouve déformée. Sans les 4 millions de voix du Front de gauche, François Hollande ne serait pas président de la république et sans les reports des voix du Front de gauche, les députés PS ne seraient pas hégémoniquement majoritaires au Parlement. Le système est donc tel que ces 4 millions de voix de gauche ne vont pas être entendus à leur mesure dans le débat parlementaire.

En tout état de cause, le combat/débat politique se poursuit et nous ne lâchons rien de notre programme :    bandeau humain d'abord

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 10:43

Dans notre 4ème circonscription, nos candidates du Front de gauche, Alexandra Meynard et Maud Besson n’ont pas démérité.

Elles ont obtenu 7,86 % sur la circonscription (contre 4,10 en 2007), 6,85 % sur notre commune de Carbon-Blanc (contre 2,84 en 2007),  avec une pointe de 8,76 % sur le bureau de Pasteur (contre 1,72 en 2007).

Bravo à nos candidates et bravo à nos électeurs et aux électrices du Front de gauche qui se sont mobilisés avant et pendant le vote afin d’obtenir cette progression.

L’élection de la députée sortante, Conchita Lacuey, au 2ème tour ne fait pas de doute après avoir frôlé son élection au premier tour et l’écart avec la droite étant conséquent.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 18:03

 

 

et maintenant 5 raisons

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:48

Le débat est lancé dans la CUB. Les communistes de Carbon-Blanc reprennent à leur compte, et avec son accord, deux propositions faites par l’un des leurs lors de la réunion de travail organisée par la mairie  de Carbon-Blanc le 12 mai dernier.

 

1- Les gares Sncf de Bassens et de Sainte-Eulalie

Il faut les sortir de l’anonymat, faire connaitre ce qu’elles offrent aujourd’hui et bâtir un projet sur ce qu’elles pourraient offrir en réponse aux besoins. Les communistes sont demandeurs d’une large consultation des habitants des communes concernées et limitrophes.

 

2- La gratuité des transports

La gratuité des transports publics est un choix politique et économique, socialement utile, écologiquement responsable.

  • C’est un objectif social : cela permettrait aux salariés d’aller sur leurs lieux de travail et aux familles de se rendre aux différents services de santé et administratifs, vers les lieux de consommation et de distraction tout en réduisant leur budget dépenses de transport.
  • C’est un objectif écologiquement responsable : réduire le trafic automobile est devenu indispensable.  Nos voies routières sont saturées, le nombre de véhicules va continuer à augmenter. Le transport public gratuit est une réponse à cette asphyxie accidentogène, à cette pollution chimique, sonore et environnementale.
  • C’est un objectif réalisable : la preuve, ça existe déjà. En France, une vingtaine de collectivités ont mis en place la gratuité.

 Prochainement, les communistes de Carbon-Blanc s’exprimeront plus longuement sur le sujet.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:47

« Ne demande pas ou n’espère pas le changement si tu ne retires pas le pot de confiture des mains du capital ».

 

Oui, la question-clé est là : une autre répartition des richesses.

Rassurons tout de suite les propriétaires de biens gagnés à la sueur de leur front. Ces biens ne sont pas menacés.

Ce qui est visé, c’est la répartition des richesses créées, produites par le travail. En jargon économique, c’est le Produit intérieur brut  dit P.I.B que j’appellerai ici Gâteau.  (2 000 milliards d’euros en 2011)

Ce Gâteau a quatre destinations essentielles : la masse salariale, la rémunération du capital, l’investissement et l’impôt sur la production.

Les deux premières sont majeures et cernent bien le problème posé que les marxistes connaissent bien dans le mécanisme de la lutte des classes (mais oui, mais oui, la lutte des classes, ça existe, les capitalistes, eux, savent bien de quoi il s’agit).

Entre  1982 et 2008, la part revenant aux salaires est passée de 74,2 % à 65,1 % du Gâteau. Cette baisse s’est faite au bénéfice de la part revenant au capital.

En clair, 9,1 % du Gâteau ont ripé de la poche des salariés et de leurs familles vers celles des actionnaires et des financiers. Ainsi, année après année, ce sont des dizaines de milliards d’euros qui manquent aux salaires et à la protection sociale.

La voilà, la marge de manœuvre qui permet de financer le pouvoir d’achat des salaires, facteur de croissance par la consommation et de reconsidérer les difficultés des caisses de sécu et de retraite.

La Gauche par la loi doit intervenir et prendre des mesures anti-spoliation et en finir avec ces idées trompeuses selon lesquelles :

-les salaires seraient des coûts à réduire à tout prix

-les cotisations sociales seraient des charges nuisibles

-et que, seule, la rémunération du capital serait juste et noble .

 

Voilà les réponses à apporter à tous les experts-parasites qui vivent dans la soie et qui ne peuvent tenir un discours différent de celui de la main qui les nourrit.

Voilà les messages à faire passer à tous les politiques qui s’offusquent du SMIC à 1700 euros, eux qui sont tellement nombreux à cumuler mandats électifs, indemnités, gratuités diverses, remboursement de frais, revenus professionnels et retraites.

Un bol d’air frais et de transparence serait le bienvenu.  Vive la République exemplaire à tous les niveaux.

Si un programme, fut-il de gauche, n’a pas vocation à s’attaquer au gâteau du capital, il n’y aura que des miettes pour le travail.

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:45

Partager cet article
Repost0