Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 20:00

vote étranger bis

 

Séance du conseil municipal du  20 juin 2013

Vœu du conseil municipal de Car bon-Blanc pour le droit de vote des étrangers extra-communautaires aux élections municipales.

 Le suffrage universel a été une longue conquête dans l'histoire de la République.

Si le principe en fut adopté en 1793, il ne fut mis en place qu'en 1848 pour les hommes, puis en 1944 pour les femmes et en 1974 pour les jeunes à partir-de 18 ans.

C'est seulement en 1998 que les étranger(e)s citoyen(ne)s des pays de l'Union Européenne résidant en France ont été admis (es) au vote et à l'éligibilité pour les élections municipales et au Parlement Européen.

En Mai 2000, l'Assemblée Nationale vote une proposition de loi accordant le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales pour les étranger( e)s extracommunautaires qui résident légalement sur le territoire depuis cinq ans au moins. Le Sénat, à son tour, le 8 décembre 2011, adopte cette même proposition. fi reste à mettre en œuvre la révision constitutionnelle nécessaire.

Près de deux millions et demi d'étranger(e)s extracommunautaires vivent et travaillent dans des communes où elles/ils participent à la vie locale et paient des impôts. Nombre d'entre elles/eux sont responsables d'associations, délégué(e)s de parents d'élèves, délégué(e)s syndicaux(cales) ...

La vie locale est un lieu essentiel de la vie démocratique et il n'existe aucune raison pour que toutes celles et tous ceux qui résident sur ces territoires n'y participent pas de façon générale. Il est temps de franchir une nouvelle étape pour l'élargissement du suffrage universel, la démocratie, la cohésion sociale et pour l'égalité des droits.

Vu ces considérations, le Conseil Municipal de CARBON-BLANC exprime son soutien au droit de vote et d'éligibilité des étrangers aux élections municipales de 2014.

 La position des élus communistes

Voilà plus de trente ans que cette promesse faite par la gauche attend d'être tenue. Trente ans durant lesquels le PCF et ses élu-e-s se sont battu-e-s pour annuler cette anomalie démocratique.

Ils sont cinq millions à vivre, travailler, et payer leurs impôts en France. Cinq millions qui attendent qu'enfin un gouvernement de gauche leur accorde ce droit légitime leur permettant d'avoir un droit de regard sur les grands choix de société et la façon dont leurs impôts sont utilisés.

C’est un droit d’autant plus légitime que les étrangers venus de l’union européenne ont, eux, le droit de vote aux élections locales

Le PCF réaffirme son soutien au droit de vote des résidents extracommunautaires, exigence contenue dans son programme et dans celui du Front de gauche « l’humain d’abord ».

Le PCF est membre du groupement d’associations, syndicats et partis politiques ayant initié la pétition nationale « droitdevote2014 » que l’on peut retrouver sur le site de la Ligue des droits de l’homme.

Il est donc naturel  que les élus communistes de Carbon-Blanc approuvent la motion municipale mais en la concluant de façon logique par une invitation au président de la République d’engager le processus de révision constitutionnelle permettant d’instaurer le droit de vote et d’éligibilité pour nos concitoyen(ne)s résident(e)s étranger(e)s aux élections locales, dès les municipales de 2014.

Cet impératif d’égalité et de démocratie est urgent.

Carbon-blanc 20 juin 2013

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 19:58

ass citoyenneCompte-rendu de l'assemblée citoyenne du Front de Gauche de Sainte-Eulalie du 23 Mai

Rassemblant une vingtaine d'amis, un premier temps a été consacré à un tour d'horizon général de la politique  nationale impulsée par le gouvernement Hollande. Unanimité pour constater qu'il s’agit d'un véritable désastre, que le chemin et le but suivis ne peuvent malheureusement que provoquer les mêmes effets désastreux que ceux auxquels ont abouti les politiques des gouvernements socialistes d'Espagne, de Grèce, ou encore sous des formes   différentes, d'Italie.

Loin de sombrer dans le pessimisme, notre assemblée a également constaté qu'il y a de nombreux points d’appui pour faire varier le cap à l'image de cette formidable manif du 5 mai à Paris à laquelle j'ai participé, ainsi que Pascal Scazza, avec quelques 180.000 manifestants.

Dans un deuxième temps, notre assemblée a commencé à réfléchir aux prochaines municipales. Avant de parler de liste, nous avons convenu de commencer à travailler sur quelques thèmes afin d'élaborer une plateforme que nous mettrons en discussion publique lors d'une prochaine assemblée citoyenne après les vacances.

L'objectif est, bien entendu, de créer une véritable alternative à la municipalité de droite actuelle.

 

                                                                  Christian Laur

Partager cet article
Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 19:57

touraine et les 41ans 5

 

C'était en 2011. Sarkozy était au pouvoir.Sa réforme des retraites était injuste, dit Marisol, avec ses 41,5 annuités et le report de l'age de départ.

Que dire de la réforme socialiste qui se profile, vers les 42,43 ou 44 annuités, avec la baisse programmée des pensions, l'augmentation des cotisations et toujours pas de financement prélevé sur le capital.

Non François, Non Marisol, ce n'est pas les poches des salariés et des retraités qu'il faut faire mais les coffres des paradis fiscaux.

  image résister

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 15:54

Augmenter le nombre des annuités, cotiser davantage, travailler plus longtemps, tcatalog-cover-icon.pngoucher moins de retraite, les surtaxer en cotisations sociales et en fiscalité, voilà ce qui ressort des premières informations sur le rapport Moreau.

Le texte de la Commission d'experts est une boîte à outils dans lequel le gouvernement entend piocher pour la réforme des retraites. Réforme mon œil ! Disons, nouvelle régression. Sans mobilisation sociale des salariés et des retraités et politique des citoyens, le pire est à craindre.

Vraiment, les électeurs communistes et du front de gauche qui ont voté pour dégager Sarkozy, n’ont pas voté pour ce programme-là.

La conférence dite sociale des 20 et 21 juin devrait être sous tension. Comment pourrait-il en être autrement au vu d’un cocktail de mesures qui engendreront une baisse généralisée des pensions et une retraite plus lointaine !

En fait, un programme dans l’exacte lignée des coups de boutoir portés en 2007 et 2010 par les gouvernements de droite et contre lesquels se « battaient hier » le PS qui gouverne aujourd’hui. On aimerait bien ne pas à avoir à dire ça, mais on n’a pas la mémoire qui flanche.

      ps-et-retraites-en-2010-2-copie-1.jpg

 

A très bientôt, sur ce blog, pour ce dossier social explosif.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 15:52

    Femmes debout contre l’austérité : nous refusons de trinquer ! affiche_marche_des_femmes.jpg

- Politique d’austérité budgétaire, poursuite des politiques d’« abaissement du coût de travail » et de « flexibilité du marché du travail ».

- Un nouveau budget de l’État qui entérine des coupes sombres dans les dépenses publiques alors que, dans un même temps, les patrons se voient offrir 20 milliards d’euros d’allègement de leurs cotisations.

- Un accord dit de « sécurisation de l’emploi » signé entre les organisations patronales et trois syndicats de salarié-es. Accord qui autorise l’utilisation du chantage à l’emploi pour imposer la diminution des salaires. Il facilitera les licenciements et validera l’utilisation du temps partiel comme variable d’ajustement à l’activité des entreprises.

Complétons ce décor en rappelant l’augmentation dérisoire du Smic, les plans de licenciements boursiers, sans oublier les menaces qui planent sur la Sécurité Sociale, les indemnités de chômage, les allocations familiales et le système des retraites. Les inégalités se creusent, les profits s’envolent et les riches deviennent toujours plus riches.

Incontestablement, ce sont nous, les femmes, qui sommes aux premiers rangs du temps partiel imposé, des bas salaires et de la pauvreté...

Voir la suite et signez la pétition en cliquant sur l'image.  

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 15:49

  2013-06-03fete-affiche1        Fête de débats et de combat  

Le jeune visage de Marianne, finement dessiné en contrepoint et en alliance avec le drapeau rouge représenté sur l’affiche de cette année, va marier dans un esprit de rassemblement et d’ouverture les débats, les luttes sociales avec les idéaux d’émancipation que le fondateur de l’Humanité, Jean Jaurès, appelait de ses vœux. Le drapeau rouge porte ici les idéaux de liberté, d’égalité et de fraternité. Et la prunelle de ses yeux, une colombe pour souligner le regard de cette jeune Marianne vers le combat pour la paix, contre les guerres et les dominations qui ensanglantent la planète. Combat pour lequel Jaurès fut assassiné.

Fête de combat et de débats, la prochaine Fête de l’Humanité sera encore un grand rassemblement culturel et citoyen baigné de l’humanisme universel qui inspirait le fondateur de notre journal. Elle marquera le lancement de l’Année Jaurès, qui se déclinera jusqu’au 31 juillet 2014, date de la commémoration de son assassinat au Café du croissant à Paris, la veille du déclenchement de la Première Guerre mondiale, qu’il aura tenté d’empêcher jusqu’à son dernier souffle.

Fidèle à l’esprit de la République sociale et démocratique de Jaurès, la Fête de l’Humanité est ce lieu unique où la politique sert l’intérêt du plus grand nombre contre les féodalités financières. Un foyer d’insoumission à la pensée unique. Un terreau des solidarités internationalistes. Un creuset de résistance et d’espoir.

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 15:47

Gironde en danger : mobilisons-nous ! 

C’était en janvier 2010 quand le PS girondin écrivait, à juste titre, sur son site dédié (www.gironde-en-danger.fr) :

« La Gironde, les communes, le département sont en danger. Ils doivent faire face au péril de ne plus pouvoir mener leurs politiques de proximité.

L’Etat, avec son projet de réforme à la hussarde, sous couvert de simplification, entend tirer un trait sur trente ans de Décentralisation républicaine.cg-33-et-l-etat.jpg

L’Etat a commencé par nous transférer les responsabilités qu’il ne voulait plus assumer sans nous donner les moyens de les exercer. Il ne paie pas ses dettes !... »

Sur un grand panneau placé à la vue du public prés du conseil général, un compteur tournait, enregistrant la dette de l’Etat aux girondins qui s’élevait au 11 janvier 2010 à 149,520 millions d’euros. Voir ci-contre

 Aujourd’hui et depuis longtemps, ce compteur et le site du PS, ont disparu…mais pas la dette qui s’est aggravée et amplifiée par de nouveaux transferts de charges.

Les collectivités territoriales ne sont pas la vache à lait de l’Etat quel qu’il soit et les communes ne sont pas la courroie de transmission de la politique gouvernementale. L'exigence du paiement de la dette aux collectivités terrotoriales a plus de sens solidaire et citoyen que celle de la dette aux banques.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 15:45

Le seuil des six millions de chômeurs est franchi en ­Espagne.

Au premiechomage_1.jpgr trimestre, le taux de chômage est de 27,16 %. Parmi les 6 207 000 chômeurs de ce pays de 47 millions d’habitants, 960 000 ont moins de 25 ans. Pour cette génération perdue, le taux s’établit à 57,2 %. En cinq ans d’austérité socialiste puis de droite, le taux de chômage a bondi de 20 points.

Un désastre humain, social et économique qui démontre la nocivité des politiques  des coupes sombres en Europe et en France. Hasta cuando.

Dans cette Espagne si proche, un village andalou qui se rebelle avec ses citoyens unis et déterminés. Prenez connaissance de cette vidéo.    

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 17:27

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 16:56

manif ford à paris copieLa signature ce vendredi d'un accord-cadre par la direction, les collectivités locales et les syndicats permet la pérennisation de l'usine First Aquitaine Industrie (FAI) de Blanquefort (Gironde) et 1000 emplois pendant cinq ans. C’est un beau succès pour les salariés qui se sont mobilisés pour que le site obtienne un vrai projet industriel.

Cette issue n'allait pas de soi. Ford a annoncé en fin d'année dernière la fermeture de son usine de Genk en Belgique, avec 10.500 emplois supprimés, ainsi que deux sites de production en Angleterre, avec 1400 postes supprimés à la clé.

Les syndicats restent vigilants car,  selon eux, les projets annoncés par Ford ne permettraient de pérenniser en fait que 800 emplois.

Néanmoins, le succès est bien réel. C’est le retour du logo Ford, un symbole réclamé de longue date par les syndicats et c’est le lancement le 4 juillet prochain de la production de la boîte de vitesse automatique 6F35, destinée à l'exportation sur des chaînes de montage flambant neuves.

 

Partager cet article
Repost0