Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 17:15

L’autorisation administrative de licenciement a été instituée par la loi du 3 janvier 1975 relative au licenciement économique. Elle imposait la consultation de l’Inspection du travail afin de vérifier que chaque licenciement était justifié.

Le patronat, Yvon Gattaz président du CNPF, n’eut de cesse de faire supprimer cette autorisation, argumentant que l'absence de flexibilité dans la gestion de l'emploi décourageait l'embauche. Il se targuait de créer 400. 000 emplois si la loi était adoptée.

Il a eu gain de cause en 1986 quand l’assemblée nationale sous la cohabitation Mitterrand/Chirac a supprimé l’autorisation administrative de licenciement. Dans les années qui suivent, le nombre de chômeurs passa  de 500.000 à 2 millions.

Après le père Yvon, le fils Pierre. Il ne fait pas dans la dentelle. Son père  a fait supprimer la demandé d’autorisation de licenciement. Il a réussi.

Lui, veut faire supprimer l’obligation de motivation et justification de licenciement. D’après lui, si les patrons n’embauchent pas, c’est parce qu’ils craignent de se retrouver devant les prud’hommes, pour rupture abusive du contrat de travail.

On  a envie de lui souffler de supprimer les Prud’hommes. Va-t-il réussir ? A nous de le dire et de l’interdire.

Entre un patronat rétrograde et un gouvernement qui bafoue son électorat, un premier ministre qui caresse le centre et veut en finir avec « la gauche passéiste », le monde du travail doit se faire respecter.alternative

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 17:11

palestineParis, 18 octobre 2014, pour le droit à l’existence d’un État de Pal estinien.

Le Sénat français est appelé à voter le 11 décembre sur une proposition de résolution déposée par les sénateurs communistes,  demandant la reconnaissance de l'Etat palestinien.

Le texte propose que le Sénat «  affirme solennellement son attachement au principe d'un État Palestinien viable, vivant en paix aux côtés de l'Etat d'Israël, et exprime le souhait que la France reconnaisse l'Etat Palestinien souverain et démocratique ».

Dans le monde, 134 pays ont déjà reconnu la Palestine. La Suède est le seul pays de l'Union européenne à l'avoir fait, le 30 octobre.

La France, pays des Droits de l’Homme doit franchir le pas.

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 17:09

évasion austéritéLe Luxembourg, l’un des principaux paradis fiscaux dans le monde, est accusé d'avoir organisé un système d'évasion fiscale massive au profit des nombreuses sociétés multinationales.

D’après une enquête publiée jeudi par Le Monde, il est accusé d’avoir passé des accords fiscaux avec 340 multinationales, dont Apple, Amazon, Ikea, Pepsi, Heinz, Verizon, AIG, etc. afin de minimiser leurs impôts.

Le manque à gagner pour les recettes des États se compte en centaines de milliards d'euros et dans le même temps, les dirigeants européens de droite ou socialités nous jouent la partition des déficits publics qu’il faut combler en prélevant sur les salaires les retraites et les familles.

Tous ceux dans le pays qui dressent les pauvres contre les pauvres, ceux qui ont un emploi contre les chômeurs, le public contre le privé, les nationaux y compris immigrés d’hier, contre les immigrés d’aujourd’hui doivent revoir la cible de leur mécontentement et de leur colère.

Le fonds du problème, c’est le travail contre le capital.

Le Luxembourg, paradis fiscal, c’était "un secret de Polichinelle", mais le pays "avait réussi à échapper au radar. C’est pourtant là que les fervents défenseurs de la vidéo-surveillance devraient installer leurs caméras

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 17:04

    Il n’y a pas de crise. Tout se passe comme prévu.

Un point de vue cinglant et décapant, inaccessible sur France 2, que nous vous invitons à partager.

https://www.facebook.com/video.php?v=10204569192140196&fref=n

 

problèmes solutions

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 16:27

livre souge

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 16:23

Invitation Souge

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 16:15

 allocation familialeLe choix fait par le gouvernement à la demande des députés socialistes de placer les allocations familiales sous conditions de ressources est mauvais et doit être annulé pour plusieurs raisons :

  • * Il porte atteinte à l’esprit du pacte social en vigueur dans notre pays depuis 1945, issu du programme du Conseil national de la résistance. Il mettrait fin à l’universalité des allocations familiales qui sont un droit ouvert à l’enfant.

* Il ouvre la boite à pandore en enfonçant  un coin nocif dans le budget des prestations familiales. Le plafond aura tendance à être baissé pour compenser la baisse des charges patronales au fur et à mesure des exigences du Medef. Il est parti pour être le variable d’ajustement de la tirelire patronale.

    * Il crée de l’injustice dans l’injustice à partir de l’effet de seuil

      Un couple avec deux enfants et 5999 euros mensuels continuera à recevoir 129€ mois, soit 1548 pour l’année (sans changement)

      Un couple avec deux enfants et 6001 euros mensuels recevra 64 € mois au lieu de 129, soit 780 pour l’année (-768€)

        * Il ne règle rien des inégalités sociales. Il nivelle vers le bas, sans rien donner à ceux qui en auraient le plus besoin. Si le gouvernement veut s’en prendre aux inégalités sociales, il y a d’autres leviers à actionner, à savoir l’augmentation du Smig et des minimas sociaux, ainsi que la mise en place d’une véritable réforme fiscale avec un impôt progressif, la mise à contribution du capital et des revenus financiers.

          D’ailleurs, sur cette dernière question, n’est-il pas temps que l’engagement n° 14 du candidat Hollande soit mis à exécution. Chiche et vite.eng 14

           


          Partager cet article
          Repost0
          19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 15:58

          Pourquoi la presse tient-elle à tout prix à faire passer une reculade du gouvernement et du Ps pour une victoire ?

          Deux exemples :

          Afp

           afp

          Bordeaux 7

          bordeaux7

           

          Les mots ont un sens : Victoire, arracher, ça veut dire gagner. Cela ne veut pas dire réduire et avoir moins.

          En s’en prenant à l’universalité des allocations familiales, le Ps et le Gouvernement mettent un coup de canif au pacte social. Ils prélèvent sur les familles ce qu’ils donnent au Medef.

          Il n’y a là rien d’élogieux, rien de victorieux, rien de socialiste mais un nouveau recul social.

            

          Et c’est encore un engagement de campagne qui passe à la trappe. (engagement n°16)

          eng 16 


          Partager cet article
          Repost0
          5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 18:28

          gattaz se frotte les mainsCe cliché, pris au meeting du Medef le 27 aout dernier, montre sur la même tribune, le patron des patrons Gattaz et le 1er ministre « socialiste ») Valls.

          Mais que fait Gattaz ?

          1) Il applaudit  2 ) Il se frotte les mains  3) Il implore pour en avoir plus.  

           Réponse : il fait les trois en même temps et ça marche.

           Après le crédit d’impôt versé aux entreprises et qui nourrit les actionnaires, il a noté la promesse de la poursuite du démantèlement du Code du Travail, l’assouplissement du travail du dimanche, la baisse des seuils sociaux. Merci Manuel.

           

           

          Partager cet article
          Repost0
          5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 18:25

           

          Les prix des transports publics, bus et tramway de l'agglomération bordelaise, ont augmenté de 5,8% à partir du 1er août. Cette décision a été votée par une majorité d’élus communautaires le 27 juin.

          Restait à connaitre dans le détail le vote des élus et notamment ceux se qualifiant ni de droite ni de gauche, tel Alain Turby, maire de Carbon-Blanc. La parution récente sur le site de la Cub de la délibération donne la réponse.

            extrait cub 

          Les élus communistes s’y sont opposés. Les élus socialistes de Bordeaux se sont abstenus mais tous les autres élus socialistes de Gironde ont voté pour.

          Tous les élus de droite ont voté pour.

          Et tous les élus ni droite, ni gauche ont voté pour. Mais que dire des votes différents des socialistes. Cela n’aide vraiment pas à la clarté.

           

           

           

           

           

           

           

          Partager cet article
          Repost0