Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 10:51
La fraude fiscale dans toutes les langues

Secret bancaire, évasion fiscale, fraude au fisc, trusts, paradis fiscaux… Le vaste univers de la finance s’est construit un arsenal et des circuits détournés pour échapper à tout contrôle. Et ça marche ! C’est une escroquerie à grande échelle dénoncée et combattue par le Pcf.

Les sommes en jeu sont tellement considérables qu’on a peine à suivre : « Mille milliards d’euros en Europe, entre 50 et 80 milliards en France, constituent le manque à gagner pour les budgets des États, du fait essentiellement de multinationales qui dissimulent, selon des circuits d’une complexité croissante, une grande partie de leurs bénéfices au fisc », dénonce ainsi le sénateur communiste Éric Bocquet, rapporteur de deux commissions d’enquêtes parlementaires sur l’évasion fiscale. 80 milliards qui équivalent au déficit public de la France. Pis, dans le jeu du dumping fiscal européen, ce sont les États eux-mêmes, par le biais de leur administration fiscale, qui construisent, avec les grands groupes, les moyens d’échapper au maximum à l’impôt en prenant des décisions anticipées : Ce « ruling fiscal concerne 26 des 28 pays européens », se désole Justin Turpel, député luxembourgeois de Dei Lenk (La Gauche). Difficile de changer les règles, puisque les réformes en matière de fiscalité doivent faire l’objet de votes à l’unanimité en Europe. Et gare à ceux qui veulent dénoncer les anomalies. « Il faut obtenir la protection juridique pour les lanceurs d’alerte, préconise Fabio De Masi, eurodéputé allemand Die Linke de la Gauche unie européenne (GUE), sinon ceux qui dénoncent les criminels sont accusés et les criminels restent à leurs postes ! »

Dans le débat, les commentaires laissent perplexes. Deux fonctionnaires de l’administration fiscale sur trois qui partent à la retraite ne sont pas remplacés ; il y a donc moins de contrôleurs ; il faut un an pour avoir une réponse lorsqu’une entreprise a des avoirs à l’étranger alors qu’il faudrait boucler le contrôle en deux mois…

Tous les pays d’Europe, France incluse, prétendument prêts à faire une guerre sans merci à la fraude, se dissimulent derrière des contraintes budgétaires pour affaiblir leurs administrations fiscales alors que les gains potentiels sont gigantesques et couvriraient des centaines de fois les sommes engagées pour les contrôles effectués. Source L’Humanité du vendredi 15 mai

Partager cet article
Repost0
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 10:43
Ces inégalités qui rongent le monde !

Le recul de la pauvreté calculée au niveau planétaire masque en réalité une explosion des inégalités notamment de revenus à l'intérieur de chaque pays.

« Moraliser le capitalisme » pour éviter les dérives... c’étaient les grandes promesses de 2008 au début de leur « crise ». Il s’agissait bien plutôt de désamorcer la colère qui se faisait jour et faire payer les peuples via les politiques d’austérité. En 2014, les 1 200 plus grandes entreprises mondiales distribuaient aux actionnaires quelque 1 200 milliards de dollars. Dans le même temps, les inégalités se sont creusées entre les pays et au sein des sociétés. La pauvreté progresse en France et en Europe. « Nul homme n’a le droit d’entasser des monceaux de blé à côté de son semblable qui meurt de faim », dénonçait déjà Robespierre en 1792. Le combat continue.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 10:38
Hourra, on avance vers le socialisme

Le Sénat aggrave et adopte le projet de loi Macron

Le projet de loi a été voté par 229 sénateurs de droite, UMP et UDI-UC. 44 ont voté contre, essentiellement communistes et écologistes. Les socialistes se sont abstenus. http://www.lepoint.fr/images/commun3/sourceafp.png

Le Sénat a adopté le projet de loi Macron, en le libéralisant encore plus, à l'issue de plus de 130 heures de débat. Le projet de loi a été voté par 229 sénateurs de droite, UMP et UDI-UC. 44 sénateurs ont voté contre, essentiellement communistes et écologistes. Les socialistes et les radicaux de gauche se sont abstenus. "Ce que nous avions, dit, nous l'avons fait", a dit le chef des sénateurs UMP Bruno Retailleau. "Nous avons musclé le texte tout en lui donnant de la souplesse, en particulier en ce qui concerne le droit du travail, et de la simplification".

C’est Gattaz qui va être content.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 16:13
Partager cet article
Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 16:00
Caméras de surveillance - lettre au maire
Caméras de surveillance - lettre au maire
Partager cet article
Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 15:53
La Fête de L'Humanité 33, c'est parti pour l’édition 2015

16  et 17 mai 2015 à Villenave d'Ornon-Courréjean

« C’est en plein air, c’est sous le ciel qu’il faut vous rassembler et vous livrer au doux sentiment de bonheur. […] Plantez au milieu d’une place un piquet couronné de fleurs, rassemblez-y le peuple et vous aurez une fête. Faites mieux encore, donnez les spectateurs en spectacle, rendez-les acteurs eux-mêmes. Faites que chacun se voie et s’aime dans les autres, afin que tous en soient même unis.»

La fête de l’Humanité Gironde 2015 restera  fidèle à ces mots de Jean-Jacques Rousseau

La fête de l'Humanité c'est un événement militant et populaire, bien plus qu'un rendez-vous politique c'est un véritable lieu de rencontres, d'échanges où se côtoient, dans un cadre festif et convivial, espaces politiques, culturels, associatifs, gastronomiques .

C'est aussi un rendez-vous annuel qui attire des milliers de personnes et qui n’existe que par la force militante et de conviction de ses bénévoles issus du PCF ou sympathisants, issus du tissu associatif.

L’engagement y est le mot d’ordre… Que ce soit de la part des groupes qui font toujours un effort financier pour venir jouer, mais aussi des techniciens qui ne comptent pas leurs heures ou l’engagement politique des milliers de communistes et sympathisants qui sont les bâtisseurs de cette fête et les principaux animateurs et l’immense richesse de ce festival.

Retrouvez la programmation sur le site de la Fête : fetehuma33.fr

la page Facebook : https://www.facebook.com/fetehuma33

Soutenez la Fête de l'Huma !

Pensez à réserver votre vignette pour participer et soutenir cette belle Fête populaire, totalement atypique, évènement culturel, politique et citoyen qui vit uniquement grâce à VOUS.  http://fetehuma33.fr/tarifs-et-informations/

Partager cet article
Repost0
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 14:27

Le travail du dimanche n'est pas une bonne chose. En deux heures de "Supplément", François Hollande n'aura rien ajouté, rien annoncé, rien changé ni ajouté à l'échec de sa politique. Face à une France qui doute et qui souffre, le chef de l’État observe, commente et « assume ses choix »". Il fait quelques bons mots. Pas trop car le « climat » n'est pas à la petite blague. Au bout d'une heure d'émission, après un reportage qui en disait long sur la colère de celles et ceux qui « basculent » avec le vote FN, il dit «  qu'est-ce que je dois faire ? ». Mais il ne répond pas.

Un "supplément" sans changement de cap et sans imaginaire avec une démission totale sur le chômage et les licenciements, le pouvoir d'achat et les vies qui vont mal, la jeunesse qui devait être la grande priorité du quinquennat.

Enfin, au cours de ce long entretien, le président normal a cru judicieux d'amalgamer le FN aux « PCF des années 70 » tout en essayant de se rattraper sans vraiment y parvenir. Triste moment pour lui. Cette parole n'est pas qu'une offense aux militantes et militants communistes, ceux d'hier et d'aujourd'hui, elle est aussi une lâcheté intellectuelle quant à la manière de combattre le FN. Pas plus que la manière de rassembler à gauche car les électeurs communistes ne sont pas des paillassons.

Pour le redressement du pays, les forces de progrès sont appelées à agir, vite, pour des perspectives et des solutions

     Hollande et "l’odieuse insulte" faite au PCF

Les réactions scandalisées sont nombreuses. Le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent, a réclamé lundi des excuses publiques à François Hollande. « J'ai demandé au président de la République des excuses publiques », a ajouté le sénateur communiste. « C'est une phrase lamentable et c'est la seule chose que le président de la République a trouvé à répondre à des électeurs qui lui disaient leur désarroi. »
Sa demande a été rejetée par le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, qui a toutefois dit la « comprendre ».

Les anciens ministres communistes de François Mitterrand se sentent tout aussi "insultés" par le chef de l'Etat et jugent "odieuse", la remarque de François Hollande.  "Nous tenons à dire notre incompréhension et notre indignation", écrivent, dans une déclaration commune Charles Fiterman, Anicet Le Pors et Jack Ralite (le quatrième ministre de 1981, Marcel Rigout, alors en charge de la formation professionnelle, est décédé en 2014).
"Appartenant à l'époque au Parti communiste, nous nous sentons insultés. Car rien ne peut justifier une comparaison aussi odieuse qu'absurde".

Jean-Luc Mélenchon s’est révélé tout aussi clair dans sa condamnation des propos du François Hollande : « Son propos est d’une totale bassesse et indigence, indigne d’un président élu aussi par les communistes. »

Partager cet article
Repost0
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 09:22
Partager cet article
Repost0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 18:51
Partager cet article
Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 19:44
Les résultats de carbon-blanc et du canton
Partager cet article
Repost0