Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 18:24
A propos de l’intervention du Maire de Carbon-Blanc sur le 14 juillet 1789

Commentaire  sur l’allocution prononcée par Alain Turby  le 13 juillet 2015, lors de la cérémonie au Monument aux Morts de Carbon-blanc.

 

Je partage globalement la narration historique et l’analyse qui est faite sur le 14 juillet 1789, jour ou un peuple parisien, affamé et assujetti entreprend de s’attaquer à la royauté et à un de ses symboles La Bastille. Accord également avec le fait qu’il reste des bastilles à prendre, mais encore faut-il les définir.

J’ai écouté avec attention la partie de l’intervention disant : « Lorsqu’un Peuple souverain répond oui ou non à une question qui lui est posée par le biais d’un référendum, nous devons respecter son choix »… «  Le contraindre au oui, lorsque un peuple dit non, nous fait regarder 1789 avec nostalgie »…

Je partage mais immanquablement, cela réveille en moi le souvenir du référendum français de 2005 sur le traité européen. Le Non pour lequel j’ai milité l’emporte mais la classe politique, droite et « gauche socialiste », s’est essuyé les pieds dessus, comme sur un paillasson.

Et comment ne pas évoquer le bis repetita du Non grec, diabolisé, bafoué, avec humiliation à la clé, privatisation du pays avec mise sous tutelle politico financière. Quelle est la part de nostalgie et de référence au 14 juillet 1789 chez les parlementaires français de droite et socialistes, qui, dans leur grande majorité, n’ont pas respecté le choix du peuple grec.

Dans ma colère et mon indignation, j’ai de la fierté à constater que les députés et sénateurs communistes ont su se positionner aux côtés du Non du Peuple grec, comme dans un clin d’œil à Gracchus Babeuf

Michel Becerro 

Partager cet article
Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 18:22
C'est la "reprise" du blog

Haut-relief en bronze, immortalisant  la Nuit du 4 août 1789 sur le socle de la Statue de la République, place de la République à Paris.

 

Lecteurs, lectrices,

Comme convenu, la « vacance » est terminée. Et comme cela  était prévisible, il n’est pas venu à l’esprit des députés et sénateurs de rééditer (en 2015) la nuit du 4 aout (1789). Qui avait consacré l’abolition des privilèges féodaux.

Pour autant, au cours de ces mois de juillet et aout, la politique nationale et internationale a été présente mais rarement sous ses titres de noblesses. Et si nous n’avons pas eu une nouvelle formule d’abolitions des privilèges, nous avons eu droit à la loi Macron qui s’apparente à un vide-grenier social au travers notamment de l’extension du travail du dimanche et de nuit, de la mise en cause de la justice prud’homale, facilitant les licenciements et en réduisant les indemnités, etc.

Quelques articles qui suivront vont retracer certains évènements de la période.

Bonne lecture et bonne reprise car il reste des Bastilles à prendre.

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 10:26

A tous les lecteurs, lectrices,

Sauf urgence, la prochaine mise à jour n’interviendra que fin août. Bien entendu,, s’il venait à l’esprit de nos députés et sénateurs de refaire, ce 4 aout 2015, une réédition de la nuit du 4 aout 1789, une info s’imposerait.

Imaginons, imaginez, une nouvelle abolition des privilèges. Attention, quand j’évoque les privilèges, je ne parle pas là du fait d’avoir du travail, d’être payé quand on travaille ou indemnisé quand on est malade ou privé d’emploi, ou quand on reçoit une pension de retraite après 42 ans de travail salarié.

Non, je pense aux paradis fiscaux, aux stock-options, aux retraites chapeaux, aux indemnités de départ des capitaines d’industries, etc., bref à tous ces droits que s’attribuent les capitalistes, les possédants et leurs proches sans avoir besoin de se mettre en grève.

Bonne journée, bon repos d’été et à bientôt. mb

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 10:18

Les 06 et 13 décembre prochain auront lieu les élections pour une nouvelle  région composée de 12 départements d’Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes.

Ce redécoupage visant à créer des régions immenses n’est pas le fait des communistes. Alors que  nos députés et sénateurs s'y opposaient,  il a été adopté  avec les voix de la droite au Sénat quand une majorité de sénateurs de gauche votait contre ou s'abstenait.

Les conséquences de cette loi, comme des politiques gouvernementales de réduction des dépenses publiques seront subies directement par les populations. Les inégalités territoriales vont se creuser par la mise en concurrence de tous contre tous. Les services publics vont souffrir jusqu'à disparaître de territoires entiers.

L'heure est à la construction d'une alternative politique et les élections de décembre prochain en sont une nouvelle étape.

C'est dans ces conditions que les communistes de Carbon-Blanc se sont prononcés à l’unanimité pour les propositions de la conférence régionale, à savoir :

  • Porter et mettre en débat des propositions en rupture avec les politiques d’austérité menées en France et en Europe : développement économique, industriel, agricole, aménagement du territoire, transports du fret ferroviaire et des voyageurs,  formation professionnelle et enseignement secondaire
  • Constituer pour le 1er tour des élections une liste de large rassemblement de celles et ceux qui veulent une alternative à l’austérité : communistes et partenaires du Front de gauche, mais aussi d’autres formations politiques telles Nouvelle donne et Mrc, écologistes et socialistes en rupture avec les choix libéraux du gouvernement, et aussi des hommes et des femmes, syndicalistes, associatifs, acteurs sociaux du quotidien.
  • Créer les conditions de notre présence au 2ème tour en franchissant la barre des 10 % qui en est le seuil incontournable.
  • Contribuer à l'élection de nombreux élus refusant les politiques d’austérité, porteurs des aspirations populaires à vivre mieux, des luttes des salariés, des besoins des populations.
  • Désigner Olivier Dartigolles, conseiller municipal de Pau, porte-parole et dirigeant national du PCF comme chef de file des communistes.

Carbon-blanc 10 juillet 2015

Régionales 2015 : Pour des régions solidaires, citoyennes, écologiques
Partager cet article
Repost0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 10:14

Sans commentaires

49-3 : déni de démocratie ?  Mais c’était avant !
Partager cet article
Repost0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 10:09

Il y a des pays ou les dirigeants n’hésitent pas à donner la parole au peuple pour faire exprimer le NON à l’austérité.

Grèce : 61,3

 

Il y a des pays ou les dirigeants n’hésitent pas à supprimer la parole aux députés et sénateurs  pour faire exprimer le OUI à des lois régressives inacceptables.

France : 49-3

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 21:10
La victoire du NON doit être respectée

Dimanche 5 juillet 2015 21 heures.

Le peuple grec vient de refuser, avec un "OXI" écrasant (61,06 %) l'ultimatum lancé par les créanciers. C'est la deuxième fois, en six mois, qu'il rejette l'austérité et qu'il dit en même temps son attachement à l’Europe.

Les chantages financiers et mesquineries politiques n'auront pas eu raison du souffle de dignité et de liberté qui a envahi le berceau de la démocratie.

Peuple grec, savoure ta victoire contre les usuriers des marchés financiers, mais ne baisse pas la garde.

Souviens-toi que le 29 mai 2005, en France,  il y a eu un référendum sur le traité constitutionnel européen. Contre l’avis des dirigeants européens, de la quasi-totalité des médias, contre les appels à voter oui de la quasi-totalité des partis du PS à l’UMP en passant par le centre, le Non l’avait  emporté.  Dans les mois qui ont suivi, les dirigeants européens et leurs alliés français de droite et socialistes se sont essuyés les pieds dessus.

Alors sois vigilant,  Peuple grec, dès lundi, prend garde à toutes présence d’individus en costume trois pièces, aux dents longues et attaché-case. Ils vont tout faire pour te déposséder de ta victoire, comme ils l’ont fait en France.

Ils vont se présenter comme de grands démocrates mais ils n’aiment que la démocratie que quand leur point de vue l’emporte.

Le respect des choix souverains des peuples doit être la règle et doit être, pour la Grèce et l’Europe, le point de départ des futures négociations. 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 21:54
3 juillet 18 heures  - Bordeaux // rassemblement à l'initiative du collectif girondin de soutien au peuple grec

Le PCF appelle au rassemblement du vendredi 3 juillet à 18h place de la comédie à Bordeaux à l'initiative du collectif girondin de soutien au peuple grec.

Appel du collectif girondin de soutien au peuple grec

Non à l’austérité, Oui à la démocratie !

Nous, membres de mouvements sociaux, de syndicats ou d’organisations politiques venus de toute l’Europe, étions rassemblés ce samedi 27 juin à Athènes, dans un moment décisif et historique. Le gouvernement Grec a décidé d’organiser un référendum sur l’ultimatum que les institutions internationales souhaitent imposer pour les années à venir, avec la perspective d’une austérité accrue pour le peuple grec.

L’Europe est à la croisée des chemins

La Troïka ne cherche pas seulement à détruire la Grèce, elle s’en prend à nous tou.te.s. Il est grand temps de nous dresser contre le chantage des élites européennes.

Dimanche prochain, le peuple grec a la possibilité de refuser l’austérité, et de choisir la voie de la dignité, dans l’espoir d’une autre Europe.

En ce moment historique, chacun de nous doit prendre position. Pour nous :

• C’est NON à l’austérité, à la réduction des pensions de retraites et à l’augmentation de la TVA,

• C’est NON à la pauvreté et aux privilèges,

• C’est NON au chantage et au démantèlement des droits sociaux

• C’est NON à la peur et à la destruction de la démocratie,

Pour nous, c’est OUI à la dignité, à la souveraineté, à la démocratie, et à la solidarité avec les citoyen.ne.s grecs. Il ne s’agit pas d’une histoire entre la Grèce et l’Europe, mais de deux visions de l’Europe : la nôtre, celle de la démocratie et de la solidarité, une Europe des peuples, sans frontières. Et la leur : celle du refus de la justice sociale et climatique, qui piétine la démocratie, qui s’attaque à la protection des plus vulnérables, et s’oppose à la taxation des riches.

Basta, Y’en a marre ! Une autre Europe est possible

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 21:47
Élections régionales en Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes

Communiqué de presse

Le PCF propose la construction d'un pacte pour une région solidaire, citoyenne et écologique et désigne Olivier Dartigolles comme chef de file.

Les délégués communistes des 12 départements de la grande région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes étaient réunis en conférence régionale samedi 27 juin à Bègles (33). Ils ont débattu de la grave crise économique, sociale, institutionnelle et politique que traverse notre pays. Ils ont apporté tout leur soutien au peuple et au gouvernement Grecs face aux diktats de la troïka.

Pour les futures élections régionales, ils ont construit leur offre politique qu’ils vont mettre en débat dans l’ensemble de la population de la grande région.

Avec quelle ambition ?

Nous voulons transformer les politiques régionales, porter dans l'assemblée régionale une majorité qui mettra en œuvre une politique de progrès social et démocratique, d'avancées écologiques.

Nous voulons battre la droite et l'extrême droite et faire rentrer dans l'assemblée régionale le plus grand nombre possible d'élu(e)s communistes, Front de gauche, d'élu(e)s anti-austérité, pour une alternative à la politique du gouvernement.

Pour cela, nous voulons construire avec toutes les femmes et hommes de gauche l'offre politique d'un Pacte pour une région solidaire, citoyenne et écologique.

Pour cela, nous voulons au premier tour des élections régionales construire une liste de large rassemblement de toutes celles et ceux qui refusent les politiques d'austérité, avec le Front de gauche, avec d'autres forces politiques, avec les écologistes, socialistes, citoyennes et citoyens qui refusent l'austérité et veulent mettre en œuvre des politiques de progrès.

Nous voulons travailler dès maintenant à créer les conditions de notre présence au 2nd tour de l'élection, construire de nouveaux rapports de force à gauche capables de battre ensemble la droite et l'extrême droite pour la mise en œuvre d'une politique régionale de progrès social, démocratique et écologique

Olivier Dartigolles, conseiller municipal de Pau, dirigeant national du PCF est proposé comme chef de file des communistes.

Les adhérents du PCF à l'échelle de la grande région voteront cette feuille de route dans le cadre d'une consultation organisée jusqu'au 10 juillet.

Le 29 juin 2015

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 21:42
Cuba, premier pays à éliminer la transmission du Sida et de la syphilis de la mère à l’enfant

Pour qui voulait se tenir informé, on savait que la petite ile des Antilles sous embargo américain depuis 53 ans, avait développé une médecine de qualité. (Les mauvaises langues prétendent que c’était pour conserver les prisonniers plus longtemps en bonne santé)

Redevenons sérieux. L’étape franchie par Cuba « vers l’objectif d’une génération sans Sida » est une victoire majeure en termes de santé publique. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement déclaré Cuba comme le premier Etat au monde à avoir éliminé la transmission du virus du Sida et de la Syphilis de la mère à l’enfant.

La porte des soins est ouverte aux 1,4 million environ de femmes infectées par le virus du Sida qui chaque année sont enceintes dans le monde. La petite Dictature va pouvoir continuer à mieux soigner son peuple et améliorer sa solidarité avec notamment toutes les iles de Liberté qui l’entourent.

Partager cet article
Repost0